Soyons raisonnables, produisons plus

Le Groupe TECHNA vous accueille au Sommet de l'élevage 2017

26 sep 2017 -
  • Evènements
Ruminants
Logo salon Sommet elevage Clermont 2017

Le Sommet de l'élevage de Clermont-Ferrand est une vitrine privilégiée pour mettre en avant l'expertise nutritionnelle et zootechnique du Groupe TECHNA. Nos experts vous y attendent du 4 ou 6 octobre afin de présenter notamment les dernières nouveautés et les solutions en ateliers laitier, allaitant et élevage de taureaux reproducteurs.

Le Sommet de l’élevage 2017, une vitrine des bonnes pratiques en élevage bovin

Avec 88 000 visiteurs attendus, 2 000 animaux présentés et 1500 exposants, le Sommet de l’élevage démontre la maîtrise du savoir-faire français en élevage bovin. Les experts du Groupe TECHNA profiteront de cet événement pour échanger autour de leurs gammes de produits et offre d’accompagnement. Deux des cinq domaines d’activité du Groupe y seront représentés : la firme-services et les spécialités animales.

Maîtrise des périodes improductives et de la mortalité : deux leviers pour améliorer la rentabilité de votre atelier naisseur allaitant

TECHNA FRANCE NUTRITION, firme-services du Groupe TECHNA, a récemment mis en place une démarche d’audit de l’atelier naisseur allaitant afin de réduire les périodes improductives et le taux de mortalité des veaux. Cet audit tient compte de plusieurs critères : l’observation des animaux (facilité de vêlage, niveau de production laitière…), la reproduction (conditions post-partum, taux de fertilité …), l’alimentation et le logement. Rappelons qu’en troupeau allaitant, les périodes improductives des vaches nuisent à la rentabilité des élevages, d’où la nécessité de les minimiser. La réduction de l’IVV (intervalle vêlage-vêlage) est un des moyens les plus efficaces pour y parvenir.

Au défi d’atteindre un nombre élevé de naissances s’ajoute le risque de mortalité. Le rythme de production d’un veau par vache par an est un prérequis afin d’assurer la viabilité économique d’un élevage allaitant. A partir de 369 jours, chaque jour de retard coûte près de 2 € d’Excédent Brut d'Exploitation (EBE) par vache par jour (source : Coutard, 2007). La démarche d’audit permet donc de proposer des actions pour maîtriser le niveau de mortalité des veaux, un autre levier clé de la rentabilité des ateliers allaitants.

Begin’® pour un début de lactation performant des vaches laitières

Les experts ruminant de la firme-services proposent également aux fabricants d’aliment Begin’®,  une nouvelle démarche pour le début de lactation. Elle se compose d’un guide d’élevage complet et d’une grille décisionnelle. Ces outils aideront le technicien et l’éleveur à identifier d’éventuels facteurs limitants comme les niveaux nutritionnels, le management…. La démarche d’audit se met en œuvre depuis le début de la lactation vers la période de tarissement précédente. A partir de ses observations, le technicien sera en mesure de formuler des recommandations pour mettre en place des actions correctrices.

La « démédication », sujet-phare pour veaux et Salers

Des solutions nutritionnelles sont aussi désormais conçues et diffusées par l’entreprise NUTRAL (filiale des spécialités animales du Groupe TECHNA) afin de réduire l’exposition des veaux aux antibiotiques. La « démédication » est donc un sujet-phare de l'édition 2017 du Sommet de l’élevage. Les experts NUTRAL dévoileront à cette occasion les résultats impressionnants d’une expérience menée à la station d’évaluation de la race Salers. Le programme appliqué entre 2015 et 2016, a permis de réduire l’exposition aux antibiotiques au minimum et d’améliorer les performances laitières de près de 150 g/j. Le programme Imunobol® et Premel® constitue une solution pour réussir la démédication en élevage de bovins viande, en particulier pour l’allotement des jeunes bovins.

Pour plus d’informations sur ces thématiques, rencontrez nos experts au Sommet de l’élevage : HALL 1, Allée D et E Stand 132.

 

< Retour aux actualités